La monétisation d’œuvres d’arts

La monétisation d’œuvres d’arts

Une œuvre d’art est un objet esthétique ou une création artistique, usuellement réalisé par un artiste. Outre le terme pour indiquer une réalisation artistique, englobant les œuvres musicales et littéraires,  l’œuvre d’art désigne essentiellement les arts visuels qui sont des objets physiques en 2 dimensions ou en 3D remplissant une fonction esthétique. 

art-visuel.jpg

Dans un contexte plus large, c’est un mouvement d’art ou bien une phase artistique dans le cas d’une œuvre d’art  spécifique et prodigieuse.

L’art : un monde de luxe ?

Couramment, le monde de luxe s’inspire du monde de l’art pour alimenter son innovation. En effet, la multitude des événements artistiques qui influent une certaine marque de luxe  nous incite à questionner sur le rôle du luxe soutenant l’art dans sa globalité.  Jadis, le monde de luxe et le monde de l’art sont confondus en termes de notion. A une certaine époque, ces 2 mondes se rapprochent, mais parfois se séparent. Dans l’antiquité, on a eu tendance à confondre l’artisan et l’artiste. Le monde de luxe prétend être le meilleur agent pour développer le monde de l’art. Le luxe s’expose comme de véritables biens culturels en s’appuyant sur les particularités de l’art. En fin de compte, les deux concepts sont complémentaires à un certain niveau d’observation.  

Comment estimer une œuvre d’art ?

La présente estimation concerne la valeur économique d’une œuvre d’art, autrement dit le prix actuel au moment de la transaction. Ce prix est fonction du mode de création et des matières utilisées, puis de la dimension physique de l’œuvre d’art.

oeuvre-dart.jpg

Cependant, certains  critères sont également essentiels pour déterminer le prix, entre autres  la célébrité de l’artiste sur le marché, la qualité et la dimension vertueuse de l’œuvre d’art  au sein même de sa production,  l’époque de création, l’époque de la convention d’achat, la conjoncture,  le pays d’origine de l’acquéreur, l’état de l’œuvre d’art et la difficulté de sa conservation ou de sa restauration en cas de besoin,  la difficulté logistique, les coûts de transport, la police d’assurance, etc. Estimer une œuvre d’art est une grande responsabilité d’un expert en la matière. Sous-estimée ou surestimée, l’œuvre d’art ne doit pas décevoir l’acquéreur et démentir le côté artistique.